L'habit fait le romain

 

 

Que portaient les enfants romains dans l'antiquité ?

 

Les Romains appliquent un linge imbibé d'huile sur le nombril de l'enfant, puis il est emmailloté. Les médecins antiques pensent que cette opération est indispensable. Selon, eux les membres du bébé beaucoup trop fragiles, tendres doivent être immobilisés pour éviter les malformations. Les bébés sont emmaillotés avec des bandelettes maintenues par de larges anneaux pour éviter que leurs corps soient déformés. On enroule ces bandes de manière différente, soit en rectangle soit en spirale puis pour que les bébés dorment on les dépose dans un berceau. C'est trois mois après que l'on démaillotera définitivement le bébé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bébé emmailloté en rectangle

Bébé emmailloté en spirale

 

 

Le jeune enfant commence à porter la toge prétexte (toga praetexta) jusqu'à sa majorité. Mais il a aussi une tunique à manches courtes ou longues, qui peut être parfois décorée de bandelettes de couleur, ou de pompons sur le devant. Pour les temps froids, les enfants ont en plus un manteau court à capuchon et collerette (cucullus), ou alors un manteau long sans manches mais à capuchon de même. .

        


Enfants portant un cucullus


Les Romains de dix sept ans ont le droit de porter la toge virile (toga virilis) quand leur père ou leur tuteur le décident. C'est pour eux une deuxième naissance et ils arrêtent de jouer à des jeux comme le jeu de noix, le sabot ou encore le bâton de coursier, réservés aux enfants.

 

 

Quels vêtements portent les Romains ?

 


Romains portant la toge

Les hommes ne portent la toge (toga) que dans des cas particuliers comme la cérémonie. Ce vêtement recouvre le corps des Romains et laisse très peu de liberté, ce qui en fait un vêtement majestueux avec lequel il est impossible de travailler. L'homme porte la toge par dessus sa tunique. (tunica)

Au début la tunique n'a pas de manches, plus tard on ajouta pour les hommes de petites manches qui ne descendent pas jusqu'au coude. Mais la forme du vêtement est identique pour tous les Romains. La toge mesure environ deux mètres cinquante de haut pour cinq mètres de long. Pour la fabrication de ce vêtement les Romains achètent surtout de la laine d'Apulie. Mais, bien plus tard, ils utiliseront des étoffes de soie. La couleur de la toge n'est pas la même pour chaque personne selon son âge, son rang et sa fonction. La toge des Empereurs est teinte en pourpre. Celle des Sénateurs est blanche à bord rayé de pourpre (la toge prétexte). Les augures portent une toge jaune. La toge d'une couleur sombre est réservée à des Romains en deuil ou à des pauvres. Et la toge richement brodée est réservée aux grands généraux. Les Romains portent la toge même dans d'autres pays.

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment draper la toge

 

 

L'hygiène

Les Romains vont régulièrement aux bains publics que l'on appelle également thermes.

Ils s'y lavent et y retrouvent des amis. Certains font de l'exercice physique, jouent au ballon ou font des affaires. Les esclaves apportent des serviettes et des sandales à semelles de bois, indispensables car le sol est souvent chauffé par un système souterrain. Les esclaves massent, épilent ou lavent le corps de leurs maîtres enduits d'huile. Après que les exercices sont terminés, les Romains retirent l'huile, la poussière et la sueur de leur corps avec un strigile : C'est une sorte de racloir en fer ou en bronze utilisé par les Romains dans les thermes. En effet les Romains ne connaissent pas le savon et utilisent de la soude, de la cendre et de l'huile, puis les esclaves raclent la peau de leur maître pour la débarrasser de ses impuretés.

 

 

            Thermes de Pompéi

 

 

 

 

 

 

 

Plusieurs strigiles et deux pots d’huile (alabastre)

 

 

Aux temps les plus anciens, les hommes laissent pousser leurs barbes et leurs cheveux. Mais par la suite, ils les couperont: c'est la nouvelle mode. Les jeunes Romains ont souvent les cheveux coupés court alors que les plus anciens ont plutôt les cheveux longs et de la barbe.

        

Les Romains portent comme chaussures des bottines blanches (rouges pour les nobles) en cuir (calcei) ou des sandales (soleae). Les chaussures d'intérieur sont des pantoufles (socci).

 

 

 

Et les Romaines ?

 

Les Romains ne connaissent pas les sous-vêtements tels que nous les connaissons. Le seul vêtement de dessous porté par les femmes (et les hommes) est la tunique. Ces tuniques arrivent au dessus des genoux pour les hommes. Pour les femmes, en revanche, elles descendent en dessous des genoux.

Cependant sous l’empire, les femmes ont adopté le « soutien-gorge » :

Le strophium: c'est un long cordon rond de grosseur constante que l'on attache autour du corps juste sous la poitrine pour la soutenir. C’est aussi parfois une bande de tissu enroulée sur la poitrine, quand la mode est aux poitrines plates.


une femme avec un strophium


La stola: est une robe très longue de couleur, parfois très luxueuse,  que les femmes portent par dessus la tunique et qui s'attache sur les épaules au moyen d'une agrafe.

 

 

 La femme à gauche porte une stola

Fresque de la maison des Mystères à Pompéi

Les produits de beauté

Les femmes à Rome passent une grande partie de leur journée à se confectionner des masques de beauté à base d'ingrédients végétaux. Elles s'efforcent de garder le teint pâle car avoir les joues rouges veut dire qu'on exerce une activité hors du foyer. Elles utilisent de la poudre de craie et de la céruse ou blanc de plomb, un produit très toxique !. Pour se maquiller les lèvres, elles ont recours à la poudre d'ocre, c'est une terre rouge.

Pour faire ressortir les yeux, on utilise une aiguille qu'on a trempée dans une teinture de safran ou dans une pâte de suie grasse et on l'applique sur les paupières.

Les parfums:

Les Romains utilisent beaucoup de parfums jusqu'à l'abus. Ils sont généralement fabriqués avec des substances que Rome reçoit de la part de l'Egypte de l'Arabie et de l'Inde. Les Romains emploient aussi des plantes fournies par les Italiens comme le lis, l'iris, la marjolaine, des roses et beaucoup d'autres plantes. Un parfum peut coûter très cher.

Femme à sa toilette

 

 

 

 

 

 

Accessoires de beauté

 

 

Document réalisé par Anaïs 3°

 

 

 

Bibliographie

-La vie à Rome aux temps antiques » Paul Werner Lber France-Loisirs

-Des enfants dans l'antiquité » Karine Delobbe, bonjour l'histoire, pemf

-La vie dans les cités antiques » Peter Connolly Hazel Dodge

Site internet

-Les vêtements Romains » http://lemonderomain.free.fr/indexer/monde/lesv.html