Jeux olympiques antiques


                                                                                                                                                                  

Pièce gravée des devises olympiques « CITIUS ALTIUS FORTIUS » (PLUS LOIN,PLUS HAUT,PLUS FORT)

 

    Les jeux olympiques ont une origine historique et mythique.

 

   Le mythe

 

         Ce mythe est conté par Pindare. Il explique que les jeux sont créés par Pélops, qui, devenu adulte, demanda la main d'Hippodamie, fille d'Oenomaos. Le roi organise donc une course de chars. Avant la course, Hippodamie sabote le char de son père, qui meurt pendant la course. Pélops gagne la course et la main d'Hippodamie. Pélops fonde les J.O. pour expier cet assassinat.


-Quadrige en pleine course avec son aurige barbu drapé d´un chiton blanc.

   L'origine historique

 

         Les Jeux Olympiques étaient associés à des cérémonies religieuses. Ces manifestations sportives avaient lieu tous les quatre ans. Selon Homère des concours sportifs existaient déjà au II° millénaire avant .JC. Le sport était pour les Grecs un moyen d'honorer leurs Dieux. Les jeux Panhelléniques étaient les plus grandes fêtes : les jeux Pythiques à Delphes en l'honneur d'Apollon,les jeux Isthmiques à Corinthe en l'honneur de Poséidon, les jeux Néméens à Némée et les jeux Olympiques à Olympie en l'honneur de Zeus. Avant 180 av. J.C, les gagnants recevaient une récompense symbolique : une couronne de laurier pour les jeux Pythiques, un bouquet de céleri aux jeux Néméens, une  couronne de pin, aux jeux Isthmiques et la plus importante : une couronne d'olivier aux jeux Olympiques. Plus tard on offrit 500 drachmes à chaque champion olympique (un mouton valait un drachme)

 

    Les jeux olympiques

 

   Le règlement des jeux

 

         Des personnes venaient des pays voisins pour voir des hommes se battre et des conducteurs de chars se défier à la course aux jeux olympiques.

 

  Il y avait 12 règles principales:

 

            1°-Les esclaves et les barbares étaient exclus des jeux.

         2°-Sont aussi exclus les repris de justice, les meurtriers, ou les citoyens d'autres états qui n'ont pas payé d'amendes.

         3°-Les concurrents devaient se faire inscrire dans les délais accordés et passer un stage au gymnase d'Elis puis prêter serment.

         4°-Tout retardataire est hors concours.

         5°-Les femmes mariées n'avaient pas le droit de se montrer dans l'Altis sous peine de mort. L'Altis était un  bois sacré, situé dans le Péloponnèse, où le site d'Olympie a été bâti.

         6°-Pendant les exercices, les maîtres des concurrents se tenaient dans une enceinte voisine du stade et ne devaient pas en sortir.

         7°-Il était interdit de tuer son adversaire à la lutte ou au pugilat, sinon on perdait le prix et on encourait une amende.

         8°-Il était défendu de pousser un adversaire ou de recourir à une manœuvre déloyale.

         9°-Il était aussi interdit d'intimider ou d'offrir de l'argent à un autre concurrent en dehors des combats pour qu'il se laisse  battre.

         10°-Les personnes essayant de corrompre ses juges étaient fouettés.

         11°-Il était interdit de manifester en public contre l'arrêt des juges.

         12°-Tout concurrent mécontent de la décision des juges peut, à ses risques et périls, en appeler au sénat olympique et faire condamner les juges coupables.

 

  Il y avait 9 disciplines:


Deux athlètes écoutent les consignes de leur entraineur.

 

            -La lutte : le vainqueur est celui qui plaque les épaules de son adversaire au sol avec les paumes de ses mains.

 

         -Le pugilat : les athlètes se battaient avec leurs poings recouverts de lanières de cuir incrustées  d'acier et portaient des  casques en bronze.

 

         -Le pancrace : c'est un mélange de Lutte et de Pugilat, tout est permis sauf les morsures.

 

         -Le lancer de javelot : il consister à toucher une cible avec un javelot.

 

         -Les courses de chars : les premières courses de chars étaient très populaires. Le char était tiré par quatre chevaux et il fallait dépasser douze fois la borne. Plus tard on instaura les courses de chevaux montés.

 

         -La course : elle était aussi très populaire il y avait des courses sur différentes longueurs et sur différents terrains.

 

         -Le pentathlon : c'est un mélange de course, de lutte, de saut en longueur, de lancer de disque, et de lancer de javelot.



Statuette romaine en bronze.


 

         -Le lancer de disque : cela consistait à lancer un disque le plus loin possible.

 

Bibliographie:

 

 Les jeux olympiques par Chris Oxlade et David  Ballheimer.   P. 8 à 13  Editions GALLIMARD

 Pas facile d'être un athlète aux jeux d'Olympie par Michael Ford

La vie en Grèce aux temps antiques par Paul Werner.   P. 124 à 130  Editions MINERVE

 Entrez chez les grecs par Loverance et Wood.   P.28-29  Editions GRÜND