Dédale et Icare

On ne connaît pas clairement les origines de Dédale: il est issu d'une famille royale d'Athènes. La naissance de Dédale est discutée. Selon certains, c'est Alcippé qui est sa mère, selon d'autres, c'est Méropé, selon d'autres encore, c'est Iphioé. Dédale était à la fois forgeron, sculpteur et architecte. Il permit, d'après les Athéniens, à l'art attique de progresser.

Il avait au début de sa carrière un apprenti, son neveu Talos. Mais un jour, Talos avait surpassé Dédale dans plusieurs domaines. C'est même lui qui inventa le compas et le tour de potier.  Un jour en allant à Athènes il trouva  une mâchoire de serpent c'est grâce à cela qu'il inventa la scie. Dédale était jaloux de Talos qui n'hésitait pas à lui donner des leçons.

 Dédale tua Talos en le précipitant du haut de l'Acropole . Quand Talos fut mort et sous terre, son âme prit la forme d'une perdrix. Dédale se réfugia donc en Crète. Arrivé là-bas, il séduisit le roi Minos par sa compétence, son talent, son ingéniosité. On le chargea de tracer les plans du labyrinthe, où fut enfermé le Minotaure. Mais, pour avoir trahi son maître, en favorisant les amours d'Ariane et de Thésée et pour avoir aidé ce dernier, il y fut, à son tour enfermé avec son fils Icare.  

 

Zone de Texte: Dessin de tour de potier


 

Sa mère : ALCIPPE

Son père : EUPOLANOS

DEDALE

Son épouse: NAUCRATE

Son fils: ICARE

 

 

Zone de Texte:  
Carte de la Crète

 

L’évasion

Dans le labyrinthe, Dédale dit à son fils:

«Les eaux et les terres appartiennent à des gens, mais le ciel est libre.»

Dédale fabriqua donc des ailes pour lui et son fils Icare. Il les colla sur son dos et sur celui de son fils avec de la cire. Avant de prendre leur envol, Dédale recommanda à Icare de ne pas s'élever trop haut dans le ciel car le soleil ferait fondre la cire, mais de ne pas voler trop bas car la mer mouillerait ses ailes et les rendraient lourdes.

 

 

Durant leur voyage, Icare monta trop haut et le soleil fit fondre la cire. Le jeune homme tomba dans l'eau. Son père affolé ne savait plus quoi faire, il était désespéré.

 Il partit en essayant d'oublier que son fils s'était noyé. Il arriva en Sicile où il fut accueilli par le roi Cocalos.

Averti de la disparition de Dédale, le roi Minos décida d'employer une ruse pour le retrouver: il demanda à tous les architectes de passer un fil dans les volutes d'une coquille spirale particulière.

Minos était sûr que Dédale serait le premier à y arriver.

Dédale, tenté par ce défi, décida d'accrocher un fil à une fourmi. Il la fit entrer dans la coquille et elle sortit à l'autre extrémité sans difficulté.

Le roi Cocalos avertit le roi Minos de l'exploit de Dédale. Le roi Minos vint donc pour donner la soi-disant récompense à Dédale.

 Les filles du roi Cocalos savaient que le roi Minos venait non pas pour la récompense mais  pour s'emparer de Dédale. . Elles décidèrent donc d'avertir celui-ci. Alors, il installa un tuyau dans le plafond pour que l'eau arrive dans la salle de bains du roi Minos, où celui-ci s'apprêtait à prendre son bain. Dédale fit passer de l'eau bouillante dans le tuyau et elle déboucha dans la bassine du roi Minos, qui se brûla et en mourut.

Les filles du roi Cocalos avertirent leur père de la mort du roi Minos.

Celui-ci se douta que ses filles étaient impliquées dans cette histoire. Alors il renvoya le cadavre brûlé du roi Minos en Crète où celui-ci fut enterré.

Quant à Dédale, il quitta la Sicile.

Document réalisé par Candyce et Valérie 5°

 

BIBLIOGRAPHIE:

Livres : Mythes et légendes de la Grèce Antique, édition Gründ pages 91,92,93,94.

          La mythologie Edith Hamilton , Marabout histoire juin 1988 page 165,166

         Latin 5° « les belles lettres » édition Hatier 2006  Colette Milès et Sylvie Thorne

 

Sites internet : www.grenier2clio.free.fr

                    www.pierdelune.com/icare.htm

                   www.graufesenque.com/

                   http://hellada.free.fr/acropole.html