Athéna

 

 

Nom grec : Athéna

Nom romain : Minerve

Nom du père : Zeus

Nom de la mère : Métis

Nom de son enfant : Erichtonios

Domaine : Intelligence et raison

Attributs : Lance, casque, égide, chouette et olivier


Métis, sur le point de donner le jour à une petite fille, fut avalée par Zeus, qui avait suivi les conseils de Gaïa et d'Ouranos. Ceux-ci lui apprirent que si Métis accouchait d'une fille, elle aurait plus tard un garçon qui lui enlèverait l'Empire du ciel. Quand le temps de la délivrance arriva, Zeus ordonna à Héphaïstos de lui fendre la tête à coup de hache. De sa tête sortit la déesse Athéna, toute équipée et armée.

Déesse guerrière, elle joua un rôle important dans la lutte contre les Géants, en tuant Pallas et Encelade.

Dans l'Iliade, elle prend également part au combat, du côté des Achéens.

Elle se lia d'amitié à Héraclès, qui combattit à ses côtés lors de la lutte contre les Géants.

Athéna aida également Ulysse à retourner à Ithaque. Dans l'Odyssée, son action est constante, et elle intervient en se métamorphosant en divers mortels pour porter assistance au héros.

Elle envoie aussi des rêves, par exemple à Nausicaa, pour que celle-ci puisse rencontrer Ulysse et lui procurer un navire pour rentrer chez lui.

Athéna est généralement considérée, dans le monde grec et dans sa ville, à Athènes, comme la déesse de la raison. Elle protège aussi les fileuses, les brodeuses, les tisserands...

On lui reconnaissait l'invention de l'huile d'olive et l'introduction de l'olivier dans tout le pays. Poseïdon lui disputait la souveraineté du pays, et chacun essayait de faire à l'Attique le plus beau cadeau. Poseïdon fit jaillir un lac salé sur l'Acropole, tandis qu'Athéna fit pousser un olivier. Les douze dieux, pris pour arbitres, décidèrent que l'olivier était préférable.

Athéna resta vierge. Mais on raconte qu'elle eut un fils, en allant voir Héphaïstos pour se procurer des armes. Le dieu, abandonné par Aphrodite, tomba amoureux d'Athéna. Il la poursuivit mais elle s'enfuit. Bien qu'il fut boiteux, Héphaïstos la rejoint et la prit dans ses bras. Alors il mouilla la jambe d'Athéna. Celle-ci s'essuya avec une laine et la jeta à terre. C'est de la terre ainsi fécondée que naquit Erichtonios, qu'Athéna considéra comme son fils. Elle l'éleva à l'insu des dieux, et elle voulut le rendre immortel. Elle l'enferma dans un coffre sous la garde d'un serpent et le confia aux filles du roi d'Athènes qui l'élevèrent.

 

Sources :

 

Images : http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://z.about.com/d/atheism/1/0/_/R/Athena01-l.jpg&imgrefurl=http://atheism.about.com/library/FAQs/religion/blgrk_athena01.htm&usg=__q7ivBXz6qw5xoLKT9UViwBBD_Ek=&h=650&w=400&sz=37&hl=fr&start=19&tbnid=tzi0ogBG8JPyTM:&tbnh=137&tbnw=84&prev=/images%3Fq%3Dath%25C3%25A9na%26gbv%3D2%26hl%3Dfr

 

Livres : Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine de Pierre Grimal

 

Ambre Constans – 5eme A