L'eau dans l'Empire Romain

 

 

Les aqueducs servaient à transporter de l'eau sur de très grandes distances. Nous allons voir où ils ont été construits, les étapes de leur construction et qui étaient leurs constructeurs. L'entretien des aqueducs était aussi important pour les préserver. Après avoir été utilisée, l'eau repartait dans le fleuve par les égouts.

 

 

 

Présentation d'un des plus grands aqueducs de l' Empire : le pont du Gard

 

 

 

 Avec 48 m de hauteur et 490 m de largeur, le pont du Gard est l'un des plus grands aqueducs de l'empire romain. Il est le seul pont-canal à trois niveaux encore debout aujourd'hui.

         - Étage inférieur : 6 arches, 142 m de longueur, 6 m d'épaisseur, 22 m de hauteur                 

         - Étage moyen : 11 arches, 242 m de longueur, 4 m d'épaisseur, 20 m de hauteur

         - Étage supérieur : 35 arches, 275 m de long, 3 m d'épaisseur, 7 m de hauteur

 


Le pont du Gard

 

 

 

 

Sa construction et ses architectes,

 

 

 Pour construire le Pont du Gard, les Romains ont utilisé des pierres calcaires car ces pierres durcissent à l'air. Ils ont choisi ces pierres en gros blocs car la masse et le poids étaient le meilleur moyen de souder les pierres entres elles et d'éviter tout tassement. Elles étaient fixées par des agrafes de fer.

Les deux premiers étages du pont du Gard sont constitués de blocs de 2m3 pour un poids de 6 tonnes. Les architectes ont aussi utilisé du plomb: de 12000 à 15000 tonnes pour construire les canalisations qui devaient franchir de gigantesques vallées. Le pont du Gard a été construit à sec c'est à dire sans mortier. Pour monter les matériaux lourds, les hommes utilisaient une roue d'écureuil dans laquelle les hommes prenaient place, pour apporter la puissance nécessaire au treuil.

Les architectes faisaient les plans et effectuaient les calculs nécessaires. C'était les ouvriers qui travaillaient sur le chantier, il a fallu mobiliser près de 1000 ouvriers pour construire ce fabuleux aqueduc. Ces ouvriers étaient soit des esclaves soit des légionnaires romains.


Cet engin se nomme le tripaston à tambour, il sert à hisser de grosses pierres par

un simple treuil mais un énorme tambour est actionné par des esclaves à l'intérieur.

 

 

 

L'acheminement de l'eau

 

 

 

 L'eau acheminée par les aqueducs venait de sources situées en montagne. Pour le pont du Gard, l'eau venait de la source d'Eure près d'Uzès. Après avoir parcouru environ cinquante kilomètres, l'eau arrivait dans un château d'eau à Nîmes, ensuite elle se répartissait dans trois réservoirs :

- Un bassin qui alimentait les fontaines publiques, c'est là que la population nîmoise  s'approvisionnait.

- Un deuxième pour les thermes et les bassins publics qui servaient à la décoration de la ville.

- Le troisième pour les quelques particuliers qui bénéficiaient d'un approvisionnement direct en eau.

 

 

 

 


Château d'eau à Nîmes 

 

 

 

 

La consommation de l'eau

 

 Les habitants de Rome disposaient à l'époque des Sévères (193-235) de plus d'un million de m3 d'eau par jour. La maison impériale utilisait 137 000m3 par jour, les particuliers 247 690m3 et 176 040m3 d'eau étaient utilisées pour l'usage public et contribuaient aux lavages réguliers des rues et à l'épuration des égouts qui sont des éléments fondamentaux de la salubrité de la ville. Un habitant avait à sa disposition 1000 litres d'eau par jour. La majeure partie des Romains s'approvisionnait dans les fontaines publiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fontaine Romaine

 

 

Les égouts: La Cloaca Maxima

 

 

 

 

  C'est Tarquin l'ancien (V ème des sept légendaires rois de la Rome antique), qui entreprit la construction de la Cloaca Maxima. Le but de cet égout était d'assécher les bas fonds marécageux se trouvant entre l'Esquilin (une des sept collines de Rome), le Viminal (la plus petite des sept collines) et le Quirinal (qui est la plus élevée et la plus au nord des collines). Cet assèchement est devenu inévitable tant la population de Rome augmentait. Au début, cet égout n'était qu'un grand canal à ciel ouvert ayant pour fonction d'évacuer l'eau du sol. Au cours des siècles, par travaux successifs, il devint un vrai égout souterrain.

Les Romains, pour des raisons d'hygiène ont couvert cet égout car Rome était souvent victime d'épidémies. Le premier canal fut construit en pierre et sans ciment. Les pierres étaient longues de 2,5m, large de 1m et hautes de 0,80m. Elles étaient taillées dans le pépérin1 ou du tuf volcanique2 de la région de Rome.

                  1 Le pépérin est une roche volcanique marron ou grise qu'on trouve dans le tuf.

                  2 Un tuf volcanique est une roche résultant de la consolidation de débris volcaniques, généralement de taille inférieure à 4 mm, sous l'action de l'eau.

 

 

 

Egout de la Cloaca Maxima

 

 

On peut dire que les aqueducs étaient très difficiles à construire et faisaient intervenir de nombreuses personnes. Malgré la difficulté de l'entreprise, les Romains ont réussi à en construire plusieurs dont la plupart se sont effondrés. Les monuments encore en bon état  ne sont pas nombreux. Les aqueducs ont quand même été essentiels dans les villes. Par rapport à aujourd'hui, les Romains étaient de grands consommateurs d'eau. Les Romains ont aussi inventé les égouts, le plus beau d'entre eux est la Cloaca Maxima. La période antique Romaine est une des plus grandes périodes de l'histoire grâce à leur génie constructeur.

 

Réalisé par

Célia Bression,

Célestine Soulié, 

Emma Acapandié.

                                                                                                                             En 4ème

Sources

Bibliographie:

Liens:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:The_Baths_at_Caracalla.jpg

http://fr.wikipedia.org/wiki/Image:Cloaca_Maxima_2.jpg

http://pagesperso-orange.fr/college.saintebarbe/rome/images/thermes.jpg

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cloaca_Maxima

http://gazelle.hautetfort.com/media/00/00/811426755.JPG

 

Livres:

Le Pont du Gard/ par Yves Goepfert

Éditions AIO

Le Pont du Gard/ Denis et Marc Guitteny

Édition du Boumian